l’Helix Pomania

escargot de Bourgogne
escargot de Bourgogne

Il y a la truffe du Périgord, le sel de Guérande … nous avons L'ESCARGOT de BOURGONE.

Quelques "repères" d’abord sur ce gastéropode que l’on nomme également escargot blanc ou gros blanc

L’escargot de Bourgogne est un herbivore. 

Vitesse de croisière  8cm/mn et il en bave le pauvre !  A moins de faire un tête à queue, il ne peut aller que de l’avant, puisque la marche-arrière lui est impossible. Pour info, Il est toutefois plus rapide que la limace qui se traîne à 2 cm/mn. 

A signaler que l'escargot est hermaphrodite, c'est à dire qu'il est à la fois mâle et femelle, soit simultanément soit alternativement, ce qui lui évite beaucoup de déplacements et d’inconvénients. !!

Il  a des prédateurs comme le hibou, le scarabée, le blaireau, la chouette, le hérisson, le renard etc. mais l’un de ses plus grands prédateurs reste l’homo sapiens. Il se réfugie bien dans sa coquille, mais elle se casse assez facilement, celle ci étant en calcaire.

Mais attention, ne ramassez pas la bête au printemps. Et oui, pour ceux que ne le sauraient pas, un arrêté ministériel du 24 février 1979 réglemente le ramassage et la vente des escargots sur l’ensemble du territoire national. Période autorisée : du 1er Juillet au 31 mars, à condition que sa coquille ait un diamètre égal ou supérieur à 3 cm.

Si vous vous sentez une âme de chasseur, voici quelques petits conseils pour le ramasser :

La façon la plus courante, sera après une pluie et mieux entre 30 minutes et un heure suivant un orage, car comme le dit un dicton  "quand l'orage gronde, l'escargot corne", le matin tôt avant la disparition de la rosée ou le soir avec un taux d'humidité élevé. L'hiver, l'escargot hiberne dès que la température descend en dessous de 12 à 15 ° C.

Ceci dit, si "ces conditions météos déplorables" vous rebutent, si vous n'aimez pas vous lever tôt ou vous mouiller, il est encore possible d'en trouver à Beaune. Ou ?

Tout simplement : 11 rue Pierre Guidot dans une boutique spécialisée : Hélice, l’escargotier beaunois, tenue par Karine Obriot.

Page Facebook 

Vous y trouverez un large choix de produits, issus de sociétés françaises :

  • des escargots prêts à être consomméssoit frais de qualité supérieure, soit congelés, de la maison Billot (spécialiste depuis 1796) ; vous pourrez même y ajouter de la vaisselle spécialement conçue pour le transport au chaud !
  • différentes formules cuisinées, comme des cassolettes aux cèpes et champignons de paris ou confit à la graisse de canard etc.
  • des formules apéritives avec des mousses à tartiner, des fondants, des salades.
  • et si l’idée de déguster des escargots ne vous emballe pas plus que ça, pas de panique : la boutique propose aussi d’acheter des produits de décoration (en cherchant bien, vous en trouverez un au gîte).
  • Il y même de la cosmétique à la bave d’escargot : Helicrème contre rides et ridules. Atténue également cicatrices et brûlures du premier degré, lutte contre les imperfections cutanées et estompe les tâches causées par le soleil.

Enfin, l'escargot est peu calorique (70kcal/100g) et contient 75 % de protéines d'excellente qualité, 15 % de matières grasses et un faible % de glucides.

 

Il faut savoir que l'on en mangeait déjà à l'époque Romaine, puis au Moyen-âge et à la Renaissance. La recette est inchangée depuis 2 siècles, on retrouve les mêmes ingrédients : ail, persil, beurre, sel, poivre.

Pour revenir à Hélice, l'escargotier Beaunois, un espace dégustation est aménagé spécialement en boutique.

Itinéraire depuis le gîte

 

Alors, mangez des escargots et sauvez une laitue.

Et comme on dit en Bourgogne avant de commencer un repas : 

"Bon appétit...et large soif !"

 

Cet article vous a plu ?

Partagez-le sur Facebook, Twitter ou laissez un commentaire.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0